facebook

.

.

"Le courage, c'est d'aller à l'idéal et de comprendre le réel" (Jean Jaures/discours à la jeunesse)

"Le courage, c'est d'aller à l'idéal et de comprendre le réel" (Jean Jaures/discours à la jeunesse)

lundi 18 juin 2018

Aubrives : la municipalité décide de supprimer l'Agence Postale Communale !

L'Agence Postale Communale, créée en 2007 par la municipalité dirigée par Paquier  

... est dézinguée sans retenue par l'opposition d'alors, menée par le duo Leclercq / Hassani !

L'opposition d'alors, devenue majorité, se contredit une 1ère fois en diminuant les horaires

... puis une 2ème fois en réduisant l'Agence Postale Communale à un simple Relais Poste
(extrait du compte-rendu de la réunion conseil municipal d'avril 2018)

... lequel offrira des prestations encore bien plus réduites aux habitants d'Aubrives !

Moralité :

1) Ceux qui se targuaient hier de défendre le service public n'hésitent pas à le brader aujourd'hui

2) Ceux qui demandaient hier une consultation des Aubrivois sur le sujet ont agi en catimini !

3) Le service postal et les opérations financières seront désormais réduits au strict minimum

Conclusion : les soi-disant défenseurs du service public ont retourné leur veste !

mardi 12 juin 2018

Givet : superbe présentation du Manège pour sa saison jeune public !





cycle 1 : petite section, moyenne section et grande section
cycle 2 : CP, CE1 et CE2
cycle 3 : CM1, CM2 et 6ème
cycle 4 : 5ème, 4ème et 3ème
cycle 5 : 2nde, 1ère et Terminale

dimanche 10 juin 2018

Un job d'été intéressant, avec un recrutement intriguant !


L'employeur : l'office de tourisme communautaire situé à Vireux-Wallerand, donc la comcom                                Ardenne Rives de Meuse
Le lieu : le château situé sur la commune de Hierges, membre de la comcom (normal) 
Le recruteur : Claude Wallendorff, maire de Givet (surprenant, puisque le vice-président de la                               comcom en charge du tourisme est Benoît Sonnet, maire de Haybes)

vendredi 8 juin 2018

Une commune de la Pointe facilite le contournement du lycée de Givet....

Fermera ou ne fermera pas ? C'est la question récurrente qui se pose à propos du lycée Vauban à Givet. Une question bien compréhensible lorsque l'on sait que ses effectifs ont été divisés par plus de deux en dix ans, pour atteindre un point bas en 2015 avec 187 élèves. Depuis, la situation s'est un peu améliorée avec des effectifs qui dépassent cette année les 240 "apprenants". Un mieux qu'il faut cependant relativiser puisque le nombre d'élèves est encore loin de celui nécessaire pour que l'établissement soit assuré d'avoir un avenir pérenne. D'autant qu'il s'explique, d'une part par une raison démographique tout ce qu'il y a de plus conjoncturelle (l'accueil des générations nées pendant le micro baby-boom qui a eu lieu pendant quelques années après l'an 2000) et d'autre part par un volontarisme institutionnel (le blocage par le Rectorat des dérogations demandées par les parents d'élèves de seconde pour inscrire leurs enfants à Charleville-Mézières) dont rien ne dit qu'il est appelé à durer. 

Il ne reste donc qu'un échappatoire pour ceux qui persistent dans leur volonté de contourner le lycée de secteur du canton de Givet : l'inscription de leur (divine) progéniture dans l'enseignement privé, au lycée Saint Paul à Charleville par exemple. Du moins en théorie, parce que dans la pratique la position géographique très particulière de Givet permet une deuxième possibilité qui est l'inscription dans un établissement belge. Une spécificité locale assez répandue qui nécessiterait une union de tous pour défendre l'existence de l'établissement de proximité qu'est le lycée Vauban. Des communes l'ont bien compris, notamment celles de Vireux-Molhain et de Vireux-Wallerand qui ont décidé de mettre à leurs frais un bus à la disposition des lycéens pour faciliter leur trajet vers Givet. Mais, hélas, pas toutes ! Je pense notamment à celle de Chooz qui précise sur son site internet les correspondances des bus scolaires se rendant à Givet (ou en revenant) avec les bus en partance pour Beauraing (situé en Belgique, comme chacun sait) ou en revenant.

Une façon évidente, sinon d'encourager, au moins d'accompagner la stratégie de contournement de certaines familles. Venant d'une collectivité locale arborant au fronton de sa mairie le drapeau bleu-blanc-rouge, c'est pour le moins déplacé ! Et bien évidemment, cela rendra la participation de ses élus aux éventuelles actions pour la défense du lycée Vauban bien peu crédible. Ce ne serait alors que des larmes de crocodile, en sorte, qui ne devraient tromper personne...       


lundi 4 juin 2018

Hierges : grand succès de l'opération "jardins en fête" !

La foule des grands jours, sous un magnifique soleil...

pour visiter les jardins à la française et leurs bassins...

ainsi que les jardins italiens avec leurs statues...

ou alors pour jouer à des jeux tout droit venus du passé...

et admirer les splendides clichés aériens de Christian Galichet !

samedi 2 juin 2018